Soupe du pêcheur
Les Éditions Cardinal inc. Crédit photo : Antoine Sicotte

Soupe du pêcheur


Ingrédients

Pour le fumet de poisson

  • 900 g (2 lb) parures de poissons blancs (têtes, queues, etc.)
  • 1 oignon, émincé
  • 2 branches de céleri, coupées en tronçons
  • 4 branches de thym frais
  • 2 feuilles de laurier
  • Quelques grains de poivre noir

Pour la soupe

  • 30 ml (2 c. à soupe) huile d'olive
  • 1 blanc de poireau, coupé en petits cubes
  • 1/2 bulbe de fenouil, ciselé
  • 2 gousses d'ail, hachées finement
  • 5 ml (1 c. à thé) pâte de tomate
  • 2 tomates, coupées en petits cubes
  • 1 pomme de terre, pelée et coupée en petits dés
  • 5 ml (1 c. à thé) safran espagnol
  • 45 ml (3 c. à soupe) brandy
  • 125 ml (1/2 tasse) vin blanc
  • 1 l (4 tasses) fumet de poisson
  • 200 g (7 oz) morue, turbot ou vivaneau, coupé en cubes
  • 200 g (7 oz) fruits de mer au choix (palourdes, mini pétoncles ou crevettes nordiques)
  • Sel et poivre

Préparation

Pour le fumet de poisson

Placer tous les ingrédients du fumet dans une grande casserole et couvrir d'au moins 2 litres (8 tasses) d'eau.

Porter à ébullition et laisser mijoter 30 minutes à feu doux. Durant la cuisson, écumer le fumet à l'aide d'une cuillère afin de retirer les impuretés.

Filtrer le fumet dans une passoire pour retirer les aromates.

Pour la soupe

Dans une grande casserole, chauffer l'huile à feu vif et faire revenir le poireau, le fenouil et l'ail 5 à 6 minutes.

Ajouter la pâte de tomate, les cubes de tomates, la pomme de terre et le safran, et continuer la cuisson 2 minutes.

Verser le brandy et le vin blanc, puis ajouter le fumet de poisson.

Porter à ébullition et laisser mijoter 15 minutes à feu doux.

Ajouter les cubes de poisson et les fruits de mer. Assaisonner et cuire doucement 5 à 6 minutes.

Servir avec du pain frais.


Astuce

Astuce

Si l'idée de concocter votre fumet de poisson maison ne vous enchante pas, procurez-vous des petits cubes de fumet instantané que vous trouverez à la poissonnerie.


Saviez-vous ?

Saviez-vous ?

Cueillis péniblement à la main, les stigmates (ou extrémités supérieures du pistil) du safran font de lui l'épice la plus chère du monde. À raison de trois stigmates par fleur, il faut 150 000 fleurs pour faire un kilo de stigmates frais, et près de cinq kilos frais pour obtenir un kilo séché!

Vous aimeriez aussi

Riz portugais

Riz portugais

  • (0)
Maquereau au chorizo et moutarde

Maquereau au chorizo et moutarde

  • (0)
Pizza puttanesca

Pizza puttanesca

  • (0)

Aorem

Aorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Curabitur congue nisl vitae neque lobortis, ac iaculis massa dictum. Ut ac nibh fringilla velit lobortis bibendum at gravida elit. ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Curabitur congue nisl vitae neque lobortis, ac iaculis massa dictum. Ut ac nibh fringilla velit lobortis bibendum at gravida elit.

Lexique

Que pensez-vous de cette recette?

© 2018 Télé-Québec. Tous droits réservés. Réalisation - Direction des médias numériques.