Télé-Québec

Quoi cuisiner avec vos surplus d’herbes fraîches

Billet : Quoi cuisiner avec vos surplus d’herbes fraîches

Mercredi, 13 mai 2020

Cuisiner avec des herbes fraîches est un plaisir pour les sens. Cependant, lorsque la recette ne demande que quelques cuillères et que les magasins ne proposent que de gros bouquets, que faire avec le reste? Les fines herbes sont, pour la plupart, fragiles et flétrissent rapidement si elles ne sont pas utilisées ou bien conservées. Voici quelques astuces pour en profiter pleinement!

Conserver les herbes fraîches 

Les herbes fraîches avec des feuilles délicates comme le persil, la coriandre ou la menthe, peuvent rapidement flétrir. Pour les conserver pimpantes le plus longtemps possible, la technique la plus simple est de mettre le bouquet d’herbes debout dans un pot ou un verre, avec le bas des tiges plongé dans de l’eau fraîche. Que les tiges aient encore ou non des racines, l’eau aide à garder les herbes hydratées, exactement comme on le fait avec un bouquet de fleurs coupées. Pour les herbes moins délicates comme le thym ou le romarin, on peut simplement les conserver roulées dans un linge.

Soyez attentif à l’état des feuilles et enlevez celles qui jaunissent ou qui ont des tâches noires.

Quand vous achetez un bouquet d’herbes fraîches, le mieux est de prévoir plusieurs recettes dans la semaine qui utilisent les mêmes herbes pour passer tout le bouquet rapidement. Autrement, la substitution est aussi une solution! N’hésitez pas à simplement en ajouter sur le dessus de vos divers plats, que ce soit des pâtes, un risotto ou des légumes grillés, etc. Les fines herbes sont parfaites pour réaliser des sauces savoureuses comme un pesto, une salsa verde ou encore, une vinaigrette aux herbes afin de prolonger leur vie. En effet, l’huile utilisée dans ces sauces aide à conserver les herbes plus longtemps.

Congeler les herbes fraîches 

Si vous n’utilisez pas toutes les herbes rapidement, la solution la plus facile pour les conserver est la congélation. Il y a plusieurs façons! Dans tous les cas, il faut préalablement les laver et les assécher doucement avec un linge propre.

Vous pouvez congeler directement des tiges de thym ou de romarin dans des récipients hermétiques, il suffit d’en prélever la quantité désirée et de séparer les feuilles des tiges encore congelées quand vous souhaitez les utiliser. Évitez de les entasser.

Pour les feuilles plus délicates, il est conseillé de séparer les feuilles des tiges avant la congélation. Ensuite, congelez les feuilles à plat sur une plaque recouverte de papier parchemin pour éviter que les herbes ne collent. Une fois les feuilles congelées, vous pouvez les transférer dans un contenant hermétique.

Enfin, certaines herbes brunissent si elles sont congelées trop longtemps. La solution est de couper les herbes en petits morceaux, les mettre dans des bacs à glaçon et les recouvrir d’huile. Une fois l’huile prise au congélateur, vous pouvez transférer ces glaçons dans un contenant hermétique. Comme l’huile ne durcit pas totalement au congélateur, il est possible de couper les glaçons au moment de s’en servir si vous souhaitez utiliser une plus petite quantité.

Sécher les herbes fraîches 

Le séchage des herbes est une belle alternative au congélateur. Une fois bien séchées, les herbes peuvent se conserver jusqu’à un an.

La façon la plus naturelle est de suspendre les bouquets d’herbes vers le bas à l’aide d’une ficelle. Il faut les laisser ainsi dans un endroit chaud et sec jusqu’à ce qu’elles soient entièrement sèches. Vous pouvez aussi les poser sur une surface propre et les laisser sécher en les retournant régulièrement. 

Vous souhaitez les faire sécher plus rapidement? Il existe des techniques au four, en utilisant la température la plus basse possible. Toutefois, la façon la plus rapide et facile est incontestablement au micro-onde! En effet, il suffira de 20 petites secondes pour sécher quelques herbes déposées sur un papier absorbant.

Une fois sèches, les herbes doivent être transférées dans un contenant hermétique  et entreposées à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Cultiver les herbes fraîches

En été, la meilleure méthode pour conserver les herbes fraiches est de les garder vivantes. Pendant la saison chaude, rien de mieux qu’un petit jardin d’herbes aromatiques en plates-bandes, en pots ou en jardinières.

Il est également possible d’entretenir des herbes fraîches à l’intérieur de la maison mais attention, évitez de les acheter au supermarché. Ces fines herbes en pot sont produites pour une consommation rapide et déclinent en peu de temps, peu importe la qualité des soins. Si vous souhaitez les garder longtemps, allez-y avec des fines herbes vivaces, qui peuvent vivre en pot à l’extérieur l’été et à l’intérieur lorsque le temps devient froid.

Sinon, les herbes fraîches annuelles vous accompagneront tout de même une bonne douzaine de mois!
 

Par Lou Monteil, Sauve ta bouffe

11
Sauve ta bouffe

Sauve ta bouffe, c’est la force d’un comité formé de plusieurs bénévoles motivés! Étant issu d’une initiative citoyenne, plusieurs personnes se sont jointes au projet pour contribuer à la sensibilisation au gaspillage alimentaire. Notre mission est d'éduquer et d’agir sur les causes du gaspillage.

Le sujet vous ouvre l'appétit? Consultez ces recettes!

Recettes suggérées

Billets du même auteur

© 2020 Télé-Québec. Tous droits réservés. Réalisation - Direction des médias numériques.