Télé-Québec

Moins de sel dans les produits transformés? Incroyable, mais vrai!

Billet : Moins de sel dans les produits transformés? Incroyable, mais vrai!

Vendredi, 13 mars 2020

On casse beaucoup de sucre sur le dos du sel. Et pour cause. Mais il faut d’abord rendre à César ce qui lui revient. Le sodium est nutriment incontournable et nécessaire.

 Il est essentiel pour le maintien du volume plasmatique, l’équilibre acidobasique, la transmission des influx nerveux et le fonctionnement normal des cellules.Toutefois, une trop forte consommation de sodium est mauvaise pour la santé et la plupart des gens consomment trop de sel, de 9 à 12 grammes par jour en moyenne, soit deux fois l’apport maximum recommandé.

Sel et modernité

Dans l’alimentation, sa source principale se trouve dans les plats préparés, les viandes transformées, le fromage, le snacking salé, les nouilles instantanées ou, parce qu’ils sont consommés en grandes quantités, comme le pain et les produits céréaliers transformés. À la maison, le sel est ajouté en cours de préparation des repas et aussi sur la table (sel de table et diverses sauces).

Solutions simples

En cuisine ou à table, on peut assez aisément diminuer sa consommation de sel. On le remplace, par exemple par des fines herbes et épices.  Les substituts de sel (Herbamare, No salt, Mrs Dash) sont aussi d’intéressantes solutions de rechange.

Les aliments transformés à la rescousse du quotidien

Quant aux produits transformés, il faut certes être vigilant, mais la bonne nouvelle, c’est que certains fabricants (plusieurs de chez nous) reformulent leurs recettes pour réduire la teneur en sel de leurs produits. Les consommateurs gagneraient à lire les étiquettes pour choisir des produits contenant peu de sodium.

C’est le cas pour le Gravlax aux agrumes et fines herbes de Reine Mer qui ne contient que 180mg de sodium, des sauces pour pâtes VG du Groupe Commensal, les purées Épurée, Les Cigares trop chou des Ri-Canneuses, Ricardo Media pour ses sauces à cuisson RICARDO, les soupes gourmandes prêtes à cuire des Aliments Savvy Pantry ou le Mélange de mais Del Monet de Bonduelle Canada.

Même les producteurs de protéines animales s’y mettent. Montpak avec ses croquettes de veau, Olymel avec ses charcuteries Olymel plein muscle de la gamme régulière sans agents de conservation artificiels et ses Saucisses de dinde Lafleur, Les Gars de Saucisse avec leurs saucisses congelées et Clover Leaf Seafoods avec ses Bols Bistro Clover Leaf.

Faire la différence autrement

D’autres transformateurs parviennent non seulement à offrir des produits qui contiennent moins de sodium que le produit de référence sur le marché, mais à faire preuve d’une audace peu commune. C’est entre autres le cas de Transformations d'algues Seabiosis qui propose un Pesto et Cornichons de Kombu. Non seulement ce produit permet au consommateur de réduire sa consommation de sel, mais de valoriser un produit peu connu qui a d’intéressantes propriétés nutritives.

Et comme on le suggérait, il est possible remplacer le sel par des mélanges d’épices tels ceux proposés Isabelle Huot Docteur en nutrition avec ses Assaisonnements Isabelle Huot.

Pour en savoir davantage à propos du mouvement DUX mieux manger, mieux vivre, visitez le Programme Dux  

9
L'équipe du Programme Dux

Billets du même auteur

© 2020 Télé-Québec. Tous droits réservés. Réalisation - Direction des médias numériques.